Archives par mot-clé : appel à projet

Code.bzh – Appel à projets pour la deuxième partie de formation

Ceci est un appel à projets ! Code.bzh, la Grande Ecole du Numérique la plus à l’Ouest…

…a peut-être une réponse à vos problématiques de recrutement pour les mois à venir : une promotion de 30 personnes, avec des profils variés, et surtout une motivation sans faille pour les métiers du développement web ! En l’espace de deux mois, les stagiaires de Code.bzh ont été initiés aux secrets du code. Entre la programmation front et back ou les arcanes du webmarketing et du design, ils sont en passe de devenir vos futurs collaborateurs ou partenaires.

Dès janvier 2018, la formation se poursuit en mettant en place une dimension opérationnelle encore plus importante.

Vous avez un projet mais peu de temps pour le réaliser ? Vous envisagez de compléter votre équipe avec un développeur web ou un webmarketer ?

C’est le moment de venir rencontrer Code.bzh !
En confiant vos problématiques à nos padawans (très) motivés et en demande, vous avez l’opportunité de concrétiser vos projets pour 2018.
Vous pouvez également rencontrer des (futurs) professionnels du numérique, avec des compétences dans les domaines du développement web et du webmarketing. Un stage d’immersion dès décembre, puis de validation à partir d’avril est également envisageable.

Le volet spécialisation sera basé sur un enseignement théorique mais également, pour moitié, sur des développements de projets en groupe comprenant des élèves de chaque spécialité.

Nous vous proposons par conséquent de nous transmettre les cahiers des charges pour des projets complets traitant à la fois du back, du front et du webdesign / webmarketing pour mettre les stagiaires de la promotion en situation de création et gestion de projet.

Ainsi, les propositions doivent couvrir les aspects suivants :
a minima : Conception de sites web : vitrine, e-commerce, blog… avec système de gestion de contenu pour les administrateurs du site
– Chatbot
– Développement de widgets, API…

Les techniques et technologies utilisables pour ces projets sont :
– Maquettage de sites web : wireframe et zoning
– Développement HTML
– Création / modification de styles (CSS)
– Développement JavaScript (pur, JQuery, AJAX)
– Développement AngularJS (*)
– Développement PHP
– Création de bases phpMyAdmin
– Développement de requêtes SQL (*)
– Développement / déploiement serveur NodeJS (*)
– Création de sites sous CMS (WordPress)
– Communication via les réseaux sociaux et optimisation pour le référencement
– …

Les travaux seront menés en groupe de 5 à 6 apprenants. Le temps dédié à ce projet ne saurait dépasser 170h. Vous serez amené à les rencontrer au lancement du projet, pour répondre à leurs questions. Des échanges pourront être organisés au long du développement pour valider les jalons.

Contactez-nous pour connaître les modalités de mise en place de vos projets numériques et les possibilités de stages.

Mikaël CABON – mikael.cabon@isen-ouest.yncrea.fr
Tatiana KUSBERG –
tatiana.kusberg@isen-ouest.yncrea.fr – 02 98 03 88 34

Appel à projet Disrupt Campus

L’appel à projets « Disrupt’ Campus » est un dispositif de soutien aux formations à l’innovation numérique et à entrepreneuriat, avec des projets étudiants-entreprises au centre du cursus, financé par le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA). Date limite de dépôt des dossiers : 3 février 2017 à 12h00.

Projets attendus

Un « Disrupt’ Campus » (ou campus étudiants-entreprises pour l’innovation de rupture par le numérique) est un cursus de formation à l’entrepreneuriat et à l’innovation numérique en mode « startup », élaboré par un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur (possiblement en association avec un partenaire privé), et associant étroitement des entreprises engagées dans des démarches de transformation numérique.

L’appel à projets vise à sélectionner une dizaine de projets. Il est doté d’une enveloppe de 8 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir (PIA) de l’Etat.

Comment participer ?

Un projet de « Disrupt’ Campus » peut être porté par un ou plusieurs établissements publics d’enseignement supérieur partenaires. Les regroupements d’établissements publics (comme les COMUE par exemple) sont ainsi éligibles. Une entreprise privée peut être aussi partenaire (au côté d’au moins un établissement public) pour apporter soit un savoir-faire et une expérience en animation ou en innovation numérique, soit donner l’accès à ses équipements ou installations.

Pour en savoir plus: rendez-vous sur le site de BPI France.